La visualisation comme outil de créativité

Qu’ont en commun Einstein, Schrödinger, Galilée et Newton ? Evidement, ils étaient tous considéré comme des génies visionnaires qui ont permis de mieux comprendre des pans entier de l’édifice qui compose le monde.

Autre point commun, ces grands penseurs et grand créateurs utilisaient le même outil. Cet outil est à la porté de tous et vous l’avez certainement déjà pratiqué. Il s’agit de la visualisation.

 

Les expériences de pensée

 

Les expériences en pensée ne nécessitent aucun matériel. Elles permettent de tordre les lois de la physique et de voyager de l’infiniment grand à l’infiniment petit. Par exemple Einstein, lors de longues marches dans les Alpes, imaginait chevaucher un rayon de lumière ou être dans un ascenseur dans l’espace pendant que son frère jumeau restait sur Terre. Cela lui a permis de mettre en évidence et théoriser les phénomènes liés relativité générale.

Bien avant Einstein, Galilée imaginait une bouteille se vidant goutte à goutte dans la cabine d’un bateau. En observant la chute des gouttes, impossible de savoir si le bateau avance ou non. Pas besoin de faire réellement l’expérience, chacun peut le vivre en pensée. De cette manière, Galilée a non seulement ouvert la voie à Einstein en théorisant la relativité qu’on appelle galiléenne mais il a également permis à tous le monde de l’ancrer dans sa compréhension du monde. Cela met en lumière un autre avantages des expériences de pensées: tout le monde peut les refaire et se les approprier.

La visualisation est donc tout aussi utile pour l’exploration que pour la diffusion des idées. La plupart des gens connaissent l’expérience du chat de Schrödinger mi-mort mi-vivant enfermé dans sa boite attendant l’ouverture pour réaliser sa destinée. Même si on n’en comprend pas les implications, elle a popularisé et rendu concrets des principes très précis de la mécanique quantique.

Newton utilisait également beaucoup les expériences de pensées. Pour révéler des idées comme pour les diffuser. Sa plus célèbre expérience de pensée consiste à imaginer un canon situé au sommet d’une très haute montagne tirant des boulets à des vitesses fantastiques (pour l’époque). Imaginer cette expérience lui a permis dans un premier temps de mieux comprendre la physique de la gravité et du mouvement des corps célestes. Dans un deuxième temps, cette expérience a pu être partagée, discutée et revécue par de nombreuses personnes. Cette expérience de pensée a été tellement marquante pour l’humanité, que 250 ans après la mort de sir Isaac Newton, la page de son carnet décrivant cette expérience (photographie ci-dessous) a été reproduite sur le Voyager Golden Record, embarqué sur les sondes Voyager à destination des confins de l’univers.

 

Visualisation et illusion

 

On a parlé de physique et de physiciens car ces derniers ont compris l’intérêt des visualisations. Notre esprit est un terrain de jeux fantastique ou toutes les choses qui existent peuvent rencontrer tout se qui n’existe pas. On peut penser néanmoins que l’univers extérieur et l’univers intérieur ne sont pas forcément régis par les mêmes lois, et qu’il ne soit pas possible de transposer de l’un à l’autre à moins d’avoir une connaissance intime des phénomènes physiques comme les illustres exemples précédents.

Il n’en est rien, il a été montré par de nombreuses expériences sur des nourrissons que nous avons une compréhension innée de la manière dont les choses interagissent. Même les bébés qui n’ont jamais vécu de cours de physique comprennent comment les objets devraient se comporter. On a démontré ceci en faisant observer diverses scènes à de très jeunes enfants (de moins de 1 an). Si la scène est physiquement aberrante, par exemple une balle qui tombe vers le haut au lieu de tomber vers le bas ou une petite voiture qui traverse un mur, l’enfant va regarder plus longtemps. En montrant que chez de très jeunes enfant, le sens inné de la physique peut être troublé, les chercheurs ont prouvé son existence.

La visualisation créatrice

 

Nicolas Tesla est un des inventeurs les plus prolifique qui ait foulé cette terre. Environ 300 brevets ont été déposés en son nom propre. Ses travaux ont contribué au développement du courant alternatif, de la transmission d’énergie sans fil, de la radio, de l’imagerie aux rayons X, du contrôle à distance,… Au tournant du siècle dernier, alors que le monde était en train de réaliser une transition entre les machines à vapeurs et les machines électriques (en grande partie grâce à lui), il imaginait déjà le smartphone

 

« N’importe qui, sur terre ou en mer, avec un appareil simple et bon marché tenant dans la poche, pourra recevoir des nouvelles du monde entier ou des messages uniquement destinés à l’utilisateur »

– Nicola Tesla

 

Tesla était un avide pratiquant de la visualisation. Il passait de longues heures dans un état qu’on qualifierait de « perdu dans ses pensée ». C’est lors de ces visualisations qu’il raffinait la plupart de ses idées et qu’il imaginait et mettait au point ses inventions.

Vous pouvez pratiquer la visualisation pour créer n’importe quoi. Que cela soit extérieur ou lié à votre être. Une grande partie  des visualisations guidées que vous trouverez en ligne vous promettront la réussite ou la richesse. Même si ce n’est qu’une petite partie de ce qu’il est possible de réaliser par cet outil, cela a évidemment un effet réel. En effet par ces visualisations, vous créez votre futur « vous ». En lui attribuant des vertus ou des biens que vous ne possédez pas encore, vous créez le chemin qui vous mènera vers ce futur « vous », vous ouvrez les potentiels dans votre esprit, les rendant possibles. De la même manière que le designer imaginera un produit nouveau et devra le concevoir en détail avant de déterminer de quelle manière il pourra être fabriqué physiquement.

Comment pratiquer la visualisation ?

 

La visualisation est utilisée dans beaucoup de domaines. Elle est pratiqué pour le soin (anxiété, phobie,…) pour la préparation à un évènement (tentative de record, course, prise de parole en public), pour l’apprentissage,…  Ici nous nous sommes intéressés principalement à la visualisation créatrice. Mais la méthode décrite ci-dessous est valable pour tout type de visualisation. C’est un outil très puissant qu’il est intéressant de développer et qui peut vous aider dans de nombreux domaines.

La visualisation peut être guidée ou libre. Elle peut demander d’entrer dans un état de concentration relâchée (proche de l’état de flow – lien)  et une ouverture qui peut mener vers des chemins inattendus. Il n’existe pas de bonne manière de visualiser. Chacun est évidemment libre de développer et de préciser sa méthode, et bien sûr d’en pratiquer plusieurs. Dans la dernière partie, je vous propose quelque exercices qui permettent de développer ses capacités à visualiser. Je vous propose ici une méthode générique qui pourra vous guider lors de vos premières visualisations ou pour réaliser les exercices en question.

1.Posez une intention pour votre séance

Vous pouvez vouloir faire une visualisation pour obtenir une réponse à un problème particulier mais cela n’est pas une obligation, vous pouvez également simplement souhaiter vous détendre en vous imaginant sur une plage des Bahamas, vous concentrer avant un travail difficile ou simplement laisser vagabonder votre esprit et voir où cela vous mènera.

2.Installez vous confortablement

Allongez vous sur le dos bien à plat, asseyez vous confortablement dans un fauteuil ou sur une chaise le dos droit et les pieds bien à plats sur le sol. Choisissez votre position selon votre intention et votre niveau d’énergie. Si vous êtes très énergique, vous pourriez avoir du mal à trouver une position assise confortable. A l’inverse, si vous êtes fatigué, évitez la position horizontale, vous pourriez sombrer dans le sommeil.

3.Détendez vous

Si cela n’est pas familier pour vous, il est plus simple les premières fois d’utiliser des outils de méditation guidée pour atteindre un état de détente profonde. Vous pouvez réaliser un scan corporel en visualisant la détente de chacun de vos muscles des pieds à la tête (ou de la tête au pied). Vous pouvez également utiliser des méthodes de respiration comme la respiration carré ou la respiration abdominale. Si vous voulez commencer rapidement, vous pouvez simplement compter 10 respirations abdominales profondes en gonflant votre ventre au maximum puis en soufflant lentement.  Plus vous pratiquerez ces méthodes plus elle seront efficaces et vous mettrons rapidement dans un état de détente profonde.

4.Visualisez

C’est le cœur du processus mais si vous avez réalisé toutes les étapes précédente cela va venir naturellement. Même si on parle de visualisation, l’expérience sera plus riche si vous utilisez tout vos sens. Essayer de porter votre attention sur des éléments particuliers: les couleurs, les textures,… Touchez les matière, écoutez les sons, soyez attentif aux parfums ou invoquez les. Interagissez avec votre environnement. Mais surtout profitez de ce moment et de votre toute puissance dans ce monde que vous vous êtes créé.

5.Sortez de la visualisation

Si votre temps est limité, mettez un réveil avec une sonnerie douce. Ne vous précipitez pas à la fin de votre visualisation. Reprenez doucement contact avec votre environnement physique. Prenez conscience des points de contact de votre corps. Ecoutez les sons qui vous entourent. Imaginez l’endroit ou vous vous trouvez. Ouvrez lentement les yeux. Vous pouvez même les refermer à plusieurs reprises. Etirer vous, baillez. Prenez votre temps avant de vous relever.

Cette étape n’est pas à négliger ni à précipiter. Le but est de tirer le plus de bonnes choses possible de cette expérience. Cela peut être des idées nouvelles ou la réponse à un problème, mais aussi un état de calme ou de concentration qui vous aidera à avancer dans votre journée et dans votre vie.

Des exercices pour développer ses capacités de visualisation

 

Il existe une infinité d’exercices qui peuvent vous aider à développer vos capacité de visualisation. De nombreux livres podcasts ou vidéo sur internet vous expliqueront des méthodes ou vous donnerons des idées de visualisation a pratiquer. Je vous propose ici 3 exercices qui vous permettront de développer vos capacités de visualisation.

Comme expliqué plus haut, la visualisation peut faire appel à des techniques de conscience active ou passive. Les exercices qui suivent vont du passif vers l’actif.

Exercice numéro 1 : la chambre à coucher

Dans cette exercice, il s’agit de visualiser une pièce que vous connaissez bien. Typiquement votre chambre à coucher. Ne faites pas que « voir » cette pièce. Entrez-y, toucher les matières, asseyez vous (ou allongez vous pourquoi pas). Prenez conscience des couleurs. De la qualité de la lumière. Des sons éventuels.

Une fois que vous êtes à l’aise et que vous avez bien exploré, si quelque chose ne vous plait pas, ou si vous souhaitez ajouter un élément, comme un tableau de maitre au dessus du lit, un jacuzzi ou une vue sur le Mont Blanc, ne vous gênez pas.

En plus de vos capacité de visualisation de base, cet exercice permet de développer des techniques liés à la mémorisation comme la palais mental (voir Pour aller plus loin ci-dessous).

Exercice numéro 2 : La Dolce Vita

Ici il s’agit simplement de revivre une expérience vécue physiquement agréable. Par exemple un bon repas, un massage prodigué par des mains aimantes, une balade en forêt,… Concentrez vous sur les sensation dans tout votre corps et sur les émotions que cela vous procure. Si lors de l’expérience vécue quelque chose ne vous a pas plus ou aurait put être mieux, changez le.

Cet exercice devrait vous procurez un bien être et un sentiment de repos et de calme profond.

Exercice numéro 3 : Mon coin de Paradis

Rendez vous dans un paysage naturel idyllique de votre choix. Cela peut être une prairie, un lac de montagne, une plage,… Observez votre environnement, modelez le à votre envie. Habitez le réellement, vous pouvez vous roulez dans l’herbe ou vous baigner dans ce torrent qui serpente. Vivez chaque sensation.

Lorsque cela vous plait, peut être après avoir visité ce lieu à plusieurs reprise, vous pouvez vous y construire un abris ou une maison de votre choix et l’aménager avec des choses qui vous font du bien.

Une fois cet havre de paix et de sérénité créé et encré en vous, vous pourrez vous y rendre rapidement et a tout moment pour vous ressourcer et vous recentrer. Vous pourrez l’utiliser également comme « camps de base » pour des visualisations qui vous mèneront plus loin.

Pour aller plus loin

 

Si vous ne savez pas comment vous lancer, les liens ci-dessous peuvent vous aider. Comme dit plus haut, la plupart des ressources sont orientées vers le développement personnel. Mais une fois les techniques de bases intégrées, vous pourrez les adapter à de nombreux domaines dont la création.

Le mentaliste Fabien Olicard partage de manière très didactique des techniques de visualisation qui permettent de tout retenir. Ici le palais mental. Je vous recommande également sa conférence TEDx où il explique plusieures techniques liées ou non à la visualisation. Ses livres également sont très intéressants si vous vous intéressez aux capacités mentales. Il y présente des techniques de visualisation liées à la mémoire et à la concentration.

La chaine Youtube Ginkgo propose de nombreuse méditations et visualisations guidées agréables et bien réalisées.

Le livre Technique de Visualisation Créatrice de Shakti Gawain propose des techniques simples et beaucoup d’exercices de visualisation orientées vers le développement personel.

 

Bonne visualisation !

 

Image d’en-tête Jeanne Menjoulet, CC

ça vous intéresse ?

Recevez régulièrement les dernière nouvelles du site ainsi que du contenu exclusif supplémentaire.

Bravo ! Vous êtes bien abonné :)

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez